Plusieurs rendez-vous sont proposés dans le Bocage normand pour échanger autour du sujet synodal : « Bénir, témoins de l’Evangile dans l’accompagnement des personnes et des couples »

 

Ces derniers temps, les tenants et les opposants au mariage pour tous ont manifesté leurs divergences, sans que dans le même temps l’Eglise protestante unie ne fasse entendre ce qui aurait pu être Sa position. Et ce pour une raison simple : notre Eglise vit sous le régime presbytéro-synodal qui établit un va et vient entre les Eglises locales et les différents échelons régionaux et nationaux avant l’expression d’une parole commune et publique.

Et parce que le temps de l’Evangile n’est pas le temps médiatique, que l’Eglise protestante unie de France ne marie pas, mais qu’elle bénit, elle a décidé de se donner le temps de la réflexion et du débat en proposant les éléments nécessaires pour une réflexion sur la bénédiction.

Comment comprenons-nous la bénédiction ? Quelles sont nos pratiques ? Ces dernières peuvent-elles évoluer en fonction des circonstances de la vie et des demandes qui seraient formulées ? Comment être témoins de l’Evangile auprès des personnes et des couples ?

La démarche est à la fois missionnaire et pastorale. Chacun est invité à y participer.

 

Pour vous informer avant plusieurs soirées que nous vous proposons, vous pouvez vous documenter en téléchargeant le  Numéro spécial, en deux volumes de Information – Évangélisation sur l’accompagnement des personnes et des couples en cliquant  ici :www.eglise-protestante-unie.fr

 

Deux soirées indissociables l’une de l’autre sont donc organisées dans le Bocage normand dans trois lieux différents :

le mardi 27 mai et le jeudi 19 juin, de 20h à 22h30 chez Claudette et Paul Peytremann, 3 rue François Mauriac, Vire

le jeudi 22 mai et le vendredi 20 juin, de 20h à 22h30 chez Eric Trocmé, 1 rue René Lenormand, Condé sur Noireau  

Le mercredi 14 mai et le mardi 17 juin de 20h à 22h30 chez Sylvie et Didier Ouvry , les Roqueret, Berjou