La confession de foi a été partagée le dimanche 10 novembre 2013 à la chapelle Saint Sauveur de Flers.

 

Je crois en Dieu qui n’a pas créé le monde

comme un objet terminé devant toujours demeurer comme il est.

Il ne veut pas qu’il y ait, comme maintenant, des pauvres et des riches,

des instruits et des ignorants, des exploitants et des exploités.

Je crois en Dieu qui désire la contestation et la transformation

de tous les états de choses.

Je crois en Jésus-Christ

qui est venu travailler à cette contestation

et à cette transformation, et qui y laissa sa vie.

C’est à son échelle que je mesure les limites de notre intelligence,

de nos efforts, et l’asphyxie de notre imagination.

Chaque jour, j’ai peur qu’il soit mort pour rien,

parce qu’il est enfoui dans nos Eglises,

parce que nous avons trahi sa révolution par crainte ou par égoïsme.

Je crois en Jésus-Christ

qui ressuscite dans nos vies pour que nous soyons libres

à l’égard des préjugés et de l’orgueil, de la peur et de la haine

pour que nous poursuivions notre action en vue de son Règne.

Je crois à l’Esprit qui est venu avec Jésus dans le monde

et qui doit nous mettre à notre tour en mouvement.

Je crois à la communauté de tous les peuples

et à notre responsabilité quant à ce que va devenir notre terre.

Elle sera ou bien une vallée de gémissements, de faim et de violence,

ou bien la Cité de Dieu.

Je crois à la possibilité de construire une paix juste,

de donner un sens à la vie de tous les hommes.

Je crois à l’avenir de ce monde, qui est celui de Dieu. Amen.