La Fédération protestante de France ne peut rester silencieuse devant les choix qui ont été faits lors du vote du 25 mai 2014.

Quel message, en effet, la France envoie-t-elle à ses partenaires en élisant à ce niveau de présence, des députés européens d’extrême droite ?

La question de l’Europe, de sa construction et de son projet demeure complexe et elle ne peut se laisser réduire à des caricatures ou à des slogans de rejet, de revendications identitaires ou de repli sur soi.

 

Lire la suite sur : www.protestants.org