Paris, le 4 décembre 2014
 Solidarité avec l’Eglise évangélique Nouvelle Alliance de la CEAF (membre de la FPF)


La Fédération protestante de France tient à exprimer son indignation concernant
l’incendie criminel survenu le 2 décembre dans les locaux de l’Eglise évangélique
« Nouvelle Alliance » de Villeneuve d’Ascq.
La FPF a réagi immédiatement en invitant ses membres à témoigner leur solidarité
financière et spirituelle et en apportant sur place, l’aide juridique nécessaire.
La FPF exprime son soutien au pasteur Emmanuel Kamondji, à son épouse Victoria
Kamondji (ancienne vice-présidente de la FPF) ainsi qu’à toute la communauté de
l’Église évangélique « Nouvelle Alliance », Église membre de la Fédération
protestante de France.
Des dons peuvent être adressés par chèque à la Fédération protestante de France
qui se chargera de les transmettre à « Nouvelle Alliance ».

 

Les faits dans la presse :

 

Villeneuve- d’Ascq :un  incendie ravage la « maison hantée » d’Hempempont

91335796_B974193345Z.1_20141202192555_000_GRF3IGLM7.1-0.jpg

 

Les pompiers de trois centres de secours sont intervenus lundi soir vers 23 heures pour contenir un incendie survenu dans la fameuse « maison hantée » occupée par l’Église évangélique. Hier soir, un jeune homme de 16 ans qui serait impliqué a été mis en garde à vue par la Sûreté urbaine.

Vers 23 heures, lundi soir, les pompiers ont été alertés qu’un incendie venait de se déclarer à l’intérieur de l’église évangélique située rue de Lannoy, à Villeneuve-d’Ascq, à la limite de Hem. Les centres de secours de Villeneuve d’Ascq et Wasquehal sont intervenus. À leur arrivée, ils ont constaté que la porte d’entrée de l’église avait été fracturée et que le feu s’était propagé par les escaliers pour atteindre les combles. Sur place, le pasteur Emmanuel Kamondji, qui anime cette communauté, était effondré. « Il y a un an et demi qu’il n’y avait plus de vandalisme ici. Nous avions tout aménagé. Hier encore nous nous retrouvions pour le culte, tout était beau et tout cela est fichu maintenant », a-t-il témoigné.

La « maison hantée » la plus connue de la région

Ce lieu est connu pour être la « maison hantée » la plus emblématique du Nord – Pas-de-Calais. Ses propriétaires successifs y auraient entendu des pleurs d’enfants et des bruits de pas. Construite en 1939, cette villa aurait été le théâtre de la mort d’un enfant. L’église évangélique a fini par s’y installer en 2008. Et pour le pasteur Emmanuel, il n’y a pas de mauvais esprits : « On a organisé des séances de prière de jour comme de nuit. Cette maison, on l’a délivrée », confiait-il à La Voix du Nord à l’époque.

 

Lire la suite de l’article sur :  lavoixdunord.fr

 

 

 

La Fédération protestante de France réaffirme son soutien et sa solidarité aux victimes de l’antisémitisme.

C’est pour la cinquième fois en 2014 que la Fédération protestante de
France s’exprime à propos d’actes antisémites perpétrés dans notre
pays : cette situation est alarmante !
La Fédération protestante de France s’indigne contre la violence
insupportable qui s’est déchaînée lors de l’agression dont a été victime
un couple à Créteil ce lundi.
La lutte contre l’antisémitisme reste une exigence de chaque jour et la
FPF veut rester vigilante à cet égard et solidaire de tous les juifs. Elle
rappelle que tout acte discriminatoire, raciste, est condamnable.

 

 

Antisémitisme : réaction du président du CRIF . Agression et viol à Créteil.

 

Lutte contre l'antisémitisme

Réaction du Président du CRIF / agression – viol Créteil.

Violente agression à Créteil : pour le Président du CRIF, la lutte contre l’antisémitisme doit être déclarée « grande cause nationale ».

Comme nous l’indiquions précédemment, un jeune couple juif a été victime d’une terrible agression dans son appartement à Créteil1 le 1er décembre, de la part de trois individus qui avaient repéré les lieux et les avaient « pistés » avant de les attaquer. La jeune femme a également été violée.

ALLIANCE a pu joindre le Président du CRIF, Roger Cukierman, qui se déclare scandalisé. Il nous a livré des détails sur le déroulement de l’agression.

 

Lire la suite de l’article sur : alliancefr.com