Méditation  : Pour faire écho au Synode régional, Sylvie a lu une lecture Gen 12 v 1 à 4 , puis l’un des commentaires de l’aumônerie du synode , ainsi que la prière pour l’ouverture d’un synode. Le commentaire prenait ses sources d’un écrit de France Quéré sur «  Suivre Jésus  », rappelant que «  les véritables partenaires de Jésus sont ceux , hommes ou femmes qui lui portent témoignage  …  »Jésus insiste jusqu’à mettre en lumière tous les recoins de notre vie, même les plus sombres. Aux yeux de Jésus, chaque personne a une valeur infinie, même si elle pense le contraire  !  » «  Nous aussi nous sommes invité à suivre sans savoir forcément vraiment où nous allons mais en sachant déjà avec qui nous prenons la route. La suivante exige un déplacement et l’entrée dans une mission  ».

Finances  L’état des finances et des dons est préoccupant

Echo du Synode Régional 

Sylvie distribue une feuille de compte rendu du synode, et a envoyé par mail le message du président du Conseil régional.

Sylvie fait part de 3 points qui l’ont marqué : l’ambiance fraternelle, avis partagé par Eric et Élisabeth, Eric ajoute que l’organisation du repas festif y a aussi contribué. Les débats sur la fin de vie étaient bien menés, même constat de la part d’Eric et d’Élisabeth , et lors des vœux Sylvie fait part de sa déception et contrariété de ne pas avoir proposé le vœu demandant la diffusion d’un journal régional.

Élisabeth souligne la façon remarquable qu’a eu Marie Pierre Ven den Bosshe pour mener les débats et la présentation du rapport. Il y a eu une proposition : Qu’il y ait le même nombre de voix délibératives pour chaque Région quelque soit le nombre de membres et la grandeur de la Région. Cela serait une grande marque de solidarité !

Soirée sur la fin de vie :

La rencontre était intéressante, c’était un petit groupe de 8 personnes, hors conseil, avec beaucoup d’échanges. Ce qu’Eric retient c’est que le sujet mérite vraiment d’être discuté en famille, sereinement. Nous devons faire circuler le texte qui nous a servi de base de travail. Il faut savoir qu’il y a un décalage entre ce que l’ont dit quand tout va bien et ce que l’on décide quand on est face à sa fin de vie.

Paul demande une formation pour les accompagnants,car c’est toujours difficile de savoir parler à quelqu’un qui vit un deuil. Il faut peut être aussi que l’Église reparle de la mort, ré expliquer que le processus de deuil est long. Eric parle ici du rôle que l’Église peut tenir en accompagnant ces deuils dans une société qui nous pousse à réagir vite.

Bilan visite des Coréens :

Impressions d’Eric, Étienne et Stéphane .5 personnes sont venues. Ils ont visité l’élevage de poulets bio à Saint Jean le Blanc puis la ferme l’Escure. Le repas a été pris chez Étienne et Christine et le groupe est ensuite passé au temple de Condé puis est allé visiter le jardin de Thierry Héroux pour finir la journée chez Stéphane et Sophie pour l’explication du projet.

L’Église Presbytérienne de Corée (calviniste) est une Église « neuve », développée dans les année 50 lors de la crise Coréenne, et un groupe est installé en région parisienne. Ils ont autour d’eux des gens qui viennent d’Afrique et « s’improvisent pasteur », d’après leurs dires. Cette Église veut donc donner une formation à ces personnes pour qu’ils s’autosuffisent en repartant en Afrique évangéliser.

L’Église presbytérienne a un centre appelé : Bonacom  en Corée avec un élevage de poulets « sans odeurs ». Ils ont crées une association en France et recherchent un lieu, proche d’une paroisse EPUdF qui soit partie prenante (physique et morale) dans le projet : installation d’un groupe, élevage, jardinage.

Catéchèse :

L’an prochain les catéchètes aimeraient mettre en place avec le Conseil un calendrier de l’Avent vivant qui permettrait de prendre contact avec des gens les plus éloignés de notre Eglise. Cela peut être un projet œcuménique à présenter à la journée de rentrée 2014.

Et le dernier projet serait de rencontrer une EB de la région…à organiser.

 

Semaine de l’Unité

L’idée est de modifier, rajeunir l’animation de façon a impliquer les gens. Pour Athis et Condé des réunions de préparation sont prévues, les soirées seront à Athis le 22/01 20h30,à Vire le 23 /01 20h30 et pour Flers le culte aura lieu le dimanche 19 janvier 10h30 à Condé, le repas sera pris en commun et l’après midi un quiz sera proposé. Les jeunes sont invités. Il est à noter qu’ à Vire un membre des assemblée de Dieu était présent la dernière fois.

 

Calendrier des cultes

Il est décidé de supprimer les cultes de Vire du vendredi soir et de les remettre les samedi soir soit les 1er samedi de chaque mois à 18h30 et le 3ème dimanche de chaque mois à 10h30.

Les dates du groupe Vivre ensemble sont bloquées jusqu’en juillet.

 

Il faut prévoir une réunion de prédicateurs pour d’une part proposer des formations dans ce groupe et d’autre part combler les « absences d’Eric ». réunion prévue le jeudi 9 janvier de 20h00 à 22h00. Julien fait l’invitation à chaque prédicateur et leur demande déjà pour quels dimanches ils peuvent être libres (suivant calendrier d’Eric).

Julien doit aussi prévenir les journaux pour les célébrations et cultes du trimestre.