Le premier sujet de notre CP a été de revenir sur les discussions de l’Assemblée Générale et de voir

les suites à donner.

 

Sur la communication nous avons vu comment valoriser les nombreuses informations du site pour les transmettre deux fois par an aux personnes qui n’ont pas accès à internet.

Pour suivre les rendez-vous de la paroisse et les sujets d’actualité de l’Eglise Protestante

Unie, le journal Parole Protestante en Basse Normandie reste un outil à privilégier en veillant à la

mise à jour des abonnés de la paroisse.

 

Nous avons aussi décidé d’aller au devant des personnes qui composent notre communauté afin de proposer à chacun la possibilité de participer aux activités de la paroisse.

Ce travail va commencer par une clarification de nos besoins sur les trois grandes

orientations vues à ce conseil presbytéral : renforcer la communion, renforcer la visibilité, se former

et être des témoins. Cette orientation sera reprise au prochain conseil.

 

Nous avons également démarré un travail de réflexion en vue de la préparation du prochain sujet

synodal sur la bénédiction « Bénir, témoins de l’Evangile dans l’accompagnement des personnes et

des couples ». Des parcours de réflexions nous sont proposés et nous allons organiser des réunions

afin de mûrir nos pensées et nos propositions, à la fois en tant que chrétien et en tant qu’Eglise.

 

Comme à chaque conseil nous veillons sur la situation financière de la paroisse, et nous comptons

sur les paroissiens pour cette année retrouver un niveau de dons suffisant pour assurer la vie de

l’Eglise.

 

La prochaine fête d’Eglise aura lieu le dimanche 6 juillet.

Comme chaque année, lieu d’accueil et programme seront élaborés par le groupe de préparation.

 

Le conseil presbytéral a également partagé le questionnement des catéchètes sur la forme que

pourra prendre à l’avenir l’école biblique. Quelle est l’utilité d’un contenu riche avec peu d’enfants

qui participent ? L’enjeu est de proposer aux enfants une connaissance sur Dieu et la bible qui soit

attractive pour les enfants mais aussi pour les parents. Il est important de cultiver la transmission

dans l’Eglise comme dans nos familles.

Etienne Fels