Portes ouvertes : mode d’emploi
 

Décembre se manifeste par une générosité accrue, par une multitude d’attentions effectuées dans l’unique but de faire plaisir et par une lente progression vers des jours dont les maîtres mots entremêlent la fête et la joie.

Résultat de recherche d'images pour "noel chretien"

 

Et pourtant, ce mois de l’Avent, de l’attente, de la préparation à Noël, sera certainement vécu cette année avec plus d’intensité et de gravité que d’habitude en raison des événements qui viennent d’endeuiller si tragiquement des familles, parfois proches, notre pays et notre société.

Il sera marqué par des peurs à nommer et à surmonter, des vigilances à exercer pour éviter les amalgames et les désignations de boucs émissaires, des attentions constantes pour réussir à garder intactes la construction du vivre ensemble et la consolidation de la fraternité.

Parce que les uns et les autres, nous avons tant besoin d’amour, de paix, de confiance, de justice et d’espérance.

 

L’année dernière, nous avions inauguré durant la période de l’Avent une suite de portes ouvertes, sorte de calendrier de l’Avent vivant. Un peu partout sur le territoire paroissial, des familles et des personnes avaient ouvert leur porte à des personnes spécialement invitées. Peut-être vous !

 

Cette année, nous voudrions réitérer cette démarche en vous conviant, si vous le voulez bien, à ouvrir à nouveau ou pour la première fois votre porte à d’autres paroissiens, à des voisins, à des amis, à des personnes spécialement invitées, avec comme objectifs :

 

  • - sortir de l’hyper Noël en redonnant du sens à cet événement : Dieu, comme un enfant, vient naître en plein cœur d’un monde traversé aujourd’hui comme hier de violences, de tensions et de guerres. Il s’y tient comme un secret d’amour à faire grandir en chacun d’entre nous,

 

- favoriser les rencontres, la convivialité, tout particulièrement en ce temps de Noël où pour certains la solitude se fait plus vive, mais aussi pour le simple goût de la rencontre, d’un temps gratuit fait d’accueil, de paroles, d’échanges, du partage d’un verre de vin chaud, d’une tasse de thé ou d’une pâtisserie spécialement confectionnée pour l’occasion,

 

- retrouver le goût de l’espérance en ces temps de grandes confusions.

 

A la différence de l’année dernière où nous avions tenté de réaliser un calendrier couvrant tous les jours de l’Avent, chacun est libre d’organiser son après-midi ou sa soirée au jour qui l’arrange et d’inviter qui bon lui semble !
L’important n’est pas de mettre les petits plats dans les grands, mais de vivre avec d’autres un temps au cours duquel peuvent prendre place un partage biblique autour de Noël, un bricolage (la confection d’une couronne de l’Avent ou d’une bougie), la réalisation ou l’échange d’une recette de cuisine, un temps de prière ou de chant, une meilleure connaissance réciproque, le verre de l’amitié …

 

A chacun d’inventer le rythme et la tonalité de ce temps de rencontre !

 

Et donc, si vous êtes prêts à vous lancer dans l’aventure, plusieurs formules se proposent à vous :

     

  • - faire portes ouvertes en laissant à chacun la possibilité de venir et, pour en assurer la publicité et l’invitation large, communiquer au site de la paroisse la date, le lieu et l’heure, 
     
  • - lancer quelques invitations ciblées : paroissiens, amis, voisins …et en garder l’intimité et la confidentialité.
  •  

Mais quelle que soit l’option choisie, des Christmasbox seront à votre disposition pour permettre à vos invités de repartir avec un petit kit de Noël comportant bougies, textes bibliques et liturgiques, quelques informations et rendez-vous pour faire en sorte que le sens de Noël circule et fasse naître la conviction que l’Emmanuel, Dieu avec nous, vient appeler et rejoindre chacun d’entre nous.

 

Pour le conseil presbytéral

Pasteur Eric Trocmé

Afficher l'image d'origine