CP EPUBN site

 
Les résultats du premier tour des élections présidentielles 2017mettent en avant un choix qui ne peut laisser indifférent le conseil présbytéral de l’Eglise Protestante Unie du Bocage Normand.

 

Nous ne pouvons nous taire face au danger du repli sur soi, de la démagogie et des fausses solutions représentées par la candidate du front National, qui ne feraient qu’aggraver la situation des personnes en difficultés ou laissées pour compte qui pourtant se sont tournées vers ce parti d’extrême droite.

Comme l’a souligné Laurent Schlumberger, Président du Conseil National de l’Eglise Protestante Unie de France dans son message d’avant premier tour : “Plutôt que de laisser le dégout, la colère et les peurs nous enfermer dans le ressentiment, ayons le courage de la fraternité d’abord, et la ténacité de faire et refaire société ensemble.”

 
Le message de l’Evangile et de Jésus-Christ est un message de paix et de confiance qui encourage chacune et chacun à être attentif à son voisin, tout simplement ses semblables. Par ce geste d’accueil et d’attention un progrès collectif est possible.

Ainsi ce message nous engage à l’égard des plus démunis, car aucun d’entre nous ne serait vivant ou ce qu’il est aujourd’hui, s’il n’avait pas été dans sa vie, accueilli et accompagné par ses semblables (personnes, collectifs, institutions).

 
Par ce message nous n’entendons pas donner des leçons mais témoigner, au côté d’autres personnes ou courants de pensée, de ce qui a permis aux Hommes de vivre ensemble.

L’histoire nous a rappelé régulièrement que mettre en application des idées d’exclusion au niveau d’un état n’a jamais fait le bonheur de ses habitants.

 
Notre paroisse du Bocage est implantée en milieu rural et nous avons mal à la fraternité de voir que c’est précisément dans nos communes rurales que le Front National a fait de bons scores. Le mal-être rural, la fermeture des services publiques, les crises agricoles, la fermeture des usines sont autant d’arguments utilisés dans le discours d’extrême droite, qui visent à cibler un bouc émissaire : l’étranger. Ne rejetons pas la faute sur l’autre, car il est tellement facile de se faire passer pour quelqu’un du peuple tout en nous montant les uns contre les autres afin de diviser pour mieux régner.

 
Pour toutes ces raisons, le conseil presbytéral de l’Eglise Protestante Unie du Bocage Normand tient à redire, à toutes et à tous, l’importance du choix que chacun de nous, citoyen, fera en allant voter. Le vote est un acte sérieux qui a des conséquences sur notre avenir à tous, une incidence sur nos vies mais aussi sur la vie des plus vulnérables d’entre nous, sur la vie de nos frères et soeurs en difficulté, rejetés, non logés, réfugiés…

 

Que l’amitié et la fraternité nous animent pour refaire société ensemble.

 

Le conseil presbytéral de l’Eglise Protestante Unie du Bocage normand