Dans ce temps de printemps qui nous conduit à Pâques, nous ne pouvons pas ne pas être bousculés par cette multiplication de situations difficiles que nous côtoyons, qui réclament notre attention et notre compassion : fins de mois difficiles, menaces de chômage, avenir incertain, précarisation des plus défavorisés, problèmes de santé … Ce climat ambiant, souvent morose, peut renforcer le sentiment qu’il n’y a pas grand-chose à faire, nous décourager, nous conduire au repli, à la résignation.

 

Nous pouvons aussi discerner des signes d’espérance : partout, des hommes et des femmes se battent pour la justice et pour la liberté, beaucoup donnent de leur temps dans des associations, des partis, des Eglises. Pour qui sait ouvrir les yeux, de multiples gestes de solidarité et d’entraide tissent un quotidien différent et humain.

 

Dans le même temps pénètre dans nos maisons, par le canal des différents médias, la réalité de conflits, de violences, de tortures qui montre que l’homme reste toujours capable des pires atrocités, nous renvoyant cette question : avons-nous fait ce que nous pouvions, ce que nous devions faire, à la mesure de nos moyens ?

 

A l’occasion de la semaine sainte qui conduit de la croix du Vendredi Saint jusqu’au dimanche de Pâques, nous, membres de différentes Eglises chrétiennes du Calvados et de l’Orne, voudrions partager avec vous ce qui motive notre action et notre espérance : nous croyons profondément que la découverte d’un tombeau vide par deux femmes apeurées le matin de Pâques, deux jours après la crucifixion de Jésus, est le signe que toutes les forces de mort ont été vaincues. Rien, désormais, ne peut nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ. Ceci implique pour nous de ne pas nous retirer du monde mais de nous y impliquer, d’être touchés par les malheurs du monde tout en nous réjouissant de toutes les beautés qu’il offre.

 

L’espérance de Pâques est là pour être partagée, annoncée : qu’elle redonne élan à votre confiance en la vie, à l’amour possible, au courage d’être ! Christ est ressuscité, il vient !

 

 

 

Père Jacques Deschamps, paroisse copte orthodoxe de France (Beaulieu)

Père Michel Roger et les équipes pastorales catholiques de la Suisse normande

Pasteur David Deniaux, Eglise évangélique de Flers (membre des Assemblées de Dieu de France)

Pasteur Eric Trocmé, Eglise protestante unie du Bocage normand (Condé, Flers, Vire)

Groupe œcuménique de Flers « Vivre ensemble »

Les Frères des campagnes de La Carneille

The Christian Fellowship Church

ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture) Flers

Sœur Joëlle et toutes les sœurs du Carmel de Saint Sever