La fondation Abbé Pierre présente mardi son 22e rapport annuel sur le mal-logement. A ce jour, 31 000 mineurs seraient sans-abri en France. Franceinfo est allé à la rencontre de plusieurs d’entre eux.

 

Les enfants exilés et les enfants roms sont les principales victimes du mal-logement des mineurs en France. Photo d’illustration.

 

Les enfants exilés et les enfants roms sont les principales victimes du mal-logement des mineurs en France. Photo d’illustration. (PAUCHET / MAXPPP)

 

La fondation Abbé Pierre présente, mardi 31 janvier, son 22e rapport annuel sur le mal-logement. En dix ans, le nombre de sans domicile fixe a augmenté de 50% et parmi eux, de plus en plus d’enfants et d’adolescents. A ce jour, 31 000 mineurs seraient sans-abri en France. Franceinfo est allé à la rencontre de deux d’entre eux.

  

Suite de l’article sur : francetvinfo.fr