HKL60H3E-istock-000007276743small
Chantal et Alain prennent leur rôle de grands-parents très à cœur ! Pour se rapprocher de leur famille, ils ont déménagé de 600 kilomètres. Un choix de vie qui reflète l’importance qu’ils accordent à la transmission intergénérationnelle.

 

Décembre 2010, Chantal et Alain viennent de rentrer de Polynésie lorsque le verdict tombe : Alain a un cancer. Après une lourde intervention chirurgicale, le médecin constate que le tout juste sexagénaire semble baisser les bras. Le traitement est lourd. Mais le lendemain, Chantal lui raconte que son petit-fils Yann, avec qui elle a parlé sur Skype, se languit de son papy.

 

Un déclic pour Alain, qui décide de se battre pour voir grandir son petit-fils le plus longtemps possible. La convalescence est longue, mais il reprend courage. Dès que possible, le couple fait le pénible trajet de six heures entre Colmar et Clermont-Ferrand pour voir la famille. 

La suite de cet article sur : magazine-family.info