Crédit Photo - iStock

Les protestants ont massivement voté pour Emmanuel Macron (67%) et plus encore les musulmans (92%).

Entre les deux tours, le pasteur François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France, Haïm Korsia, Grand Rabbin de France, et Anouar Kbibech, président du CFCM, étaient sortis de leur réserve habituelle et de leur neutralité politique pour appeler clairement à voter Emmanuel Macron. La Conférence des évêques de France n’avaient pas souhaité se joindre à cet appel interreligieux.

Suite de l’article : reforme.net