« J’étais étranger et vous m’avez recueilli » Matthieu 25, 35.

 

Le Conseil régional de l’Eglise protestante unie en Nord-Normandie, réuni le samedi 26 septembre, a évoqué la situation tragique des hommes, femmes et enfants qui affluent en Europe pour y trouver refuge et fuir la guerre et la terreur.

 

Le destin de ces émigrés qui ont pris le risque d’affronter les dangers de l’errance et la mort ne peut laisser aucun de nous dans l’indifférence et le silence. L’espoir de plusieurs centaines de milliers d’êtres humains de vivre en paix et d’envisager un avenir digne pour eux-mêmes et leurs familles dépend aussi de notre engagement à leur côté et de notre volonté de les accueillir.

 

Nous devons agir parce que l’Evangile nous dit que Jésus-Christ vient à notre rencontre sous les traits de l’affamé, de l’assoiffé, du démuni, de l’étranger, du plus petit de ses frères, de ses soeurs. Nous sommes appelés à agir comme citoyens du « pays des Droits de l’Homme » dont la devise proclame la fraternité.

 

Le Conseil régional de l’Eglise protestante unie en Nord-Normandie accueille avec reconnaissance et soutient les initiatives prises par certaines Eglises locales d’accueillir ou d’accompagner, en partenariat avec d’autres, une famille de réfugiés et encourage les réflexions menées dans ce même sens.

 

Le Conseil régional de l’Eglise protestante unie en Nord-Normandie appelle les Eglises locales et leurs membres, les Services d’Entraide ou les Diaconats,

 

– à faire parvenir une lettre de soutien aux maires et conseils municipaux qui accueillent ou envisagent d’accueillir des familles de réfugiés dans leur commune,
à se manifester auprès des associations et organismes qui mettent en place des structures d’accueil afin d’y apporter, dans la mesure de leurs moyens, l’aide humaine et matérielle nécessaire à     leur fonctionnement,
– à initier des actions concrètes de solidarité en relation étroite avec les autres Eglises et communautés religieuses,
– à diffuser les appels et prises de position des instances nationales de l’Eglise protestante unie de France, de la Fédération protestante de France et de la Fédération de l’Entraide protestante.
Le Conseil régional de l’Eglise protestante unie en Nord-Normandie dénonce avec fermeté les propos et attitudes souvent relayés par les médias ainsi que les amalgames qui présentent l’arrivée d’étrangers sur notre territoire comme une menace pour l’économie, la sécurité, l’héritage culturel ou religieux et la paix sociale.

 

D’autres au loin accueillent des réfugiés. Nous l’évoquions déjà au synode régional de Reims en novembre 2014 et consacrions alors le fruit de la collecte du culte synodal à l’aide apportée par l’Eglise Protestante de Beyrouth aux réfugiés de Syrie au Liban.

 

Vous trouvez ci-joint un appel à la solidarité venant de Beyrouth et soutenu par la F.P.F. où le Pasteur Pierre Lacoste et son épouse Christine s’engagent auprès des enfants syriens. Olivier Filhol a rencontré Pierre et Christine cet été, reconnaissants pour notre solidarité et pleins d’entrain pour des projets que nous pouvons accompagner de notre soutien et de notre prière.

 

Une autre manière pour nous de poser des signes et des gestes d’humanité, d’espérance et de fraternité au nom de l’Evangile et en solidarité avec des frères et soeurs qui au loin s’engagent dans le même combat de l’accueil et de l’entraide des victimes de la guerre poussées sur les chemins de l’Exode.

 

Avec l’aide du Christ, soyons une Eglise de témoins et recevons dans la tragédie de l’actualité un appel dont nous ne pouvons nous détourner, vivons notre vocation au nom de l’Evangile en nous mettant au service de frères et de sœurs, tous enfants d’un même Père.