Le pasteur Eric Trocmé avait bien peur de ne voir personne pour cette marche dimanche dernier à 6h00 ! En effet, la pluie était au rendez-vous et en a sûrement découragé plus d’un !! Malgré tout, une dizaine de personnes était bien présente, catholiques de plusieurs paroisses et protestants. Nous étions heureux de nous retrouver afin d’écouter les différents textes lus à chaque halte : Jean 20/1-10 ; Jean 20 / 11-18 ; Jean 20 / 19-21.

Aux premières lueurs du jour, cette marche était mémoire de ce dimanche, unique, au cours duquel une pierre a été roulée, un tombeau vide a bousculé la marche inexorable du temps, une tristesse s’est transformée en joie, une clameur a jailli : celui que l’on avait livré à la mort est revenu à la vie.

Aux premières lueurs du jour, elle est parenthèse enchantée juste avant les célébrations qui ont embrasé la chrétienté tout entière, orthodoxes, anglicans, catholiques, protestants unis un même jour en une même louange, avant l’envoi qui fait de chacun d’entre nous les porteurs de cette Bonne Nouvelle :

Rien ne pourra jamais nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ, notre Sauveur.