A cause d’un petit souci informatique, nous n’avions pu vous transmettre le dernier article d’Eline et d’Eloïse qui datait de juin  ! Nous vous le retransmettons ici avant le départ en septembre d’Eline pour une nouvelle année !
 

Nous les remercions chaleureusement pour cette année de dépaysement et de témoignages !!!
 
Abécédaire d’au revoir , juin 2015

 

 

 

 

Nous vous avons préparé le bouquet final, nous espérons qu’il comblera la frustration lié au manque d’une vidéo pour le 8éme et 9éme mois.

Notre année à deux touche à sa fin, Eloïse part ce soir à l’aéroport et Eline dans 10 jours. Nous avons encore toutes deux du mal à réaliser qu’une année est déjà passée et que le temps des aux revoirs approche à trop grand pas ! Nous sommes toutes deux reconnaissantes pour cette merveilleuse année, heureuses des projets que nous avons pour l’année qui vient même si certaines zones inconnues nous effraient quelques peu.

 

Eloïse entre donc en Master 2 professionnel, elle sera à 3/4 temps dans la paroisse de Montbéliard et 1/4 à Montpellier pour participer aux reprises théologiques à l’Institut protestant de Théologie.

 

Eline, quant à elle retourne au Caire dès Septembre pour la même mission, mais avec de nouveaux volontaires.

 
Cliquez sur ce petit film Vidéo  , (à ne pas manquer !)
 

A comme Aïn Sokhna, le bord de la mer rouge le plus proche du Caire. Imaginez la côte d’Azur mais avec des plages privées appartenant aux Hôtels, vous l’aurez compris ce n’était pas notre meilleur spot. A comme Alexandrie, pour nous c’est le Caire en plus petit, en plus respirable, pour les Egyptiens c’est comme Marseille, chacun ses références. A comme Anafora, on ne vous l’apprend plus : notre coup de coeur de l’année !

 

B comme bêtises, jamais de très grandes mais assez pour pimenter notre séjour. La dernière en date : la carte bancaire d’Eline a été avalée par un distributeur, la banque refuse de la lui rendre, les 10 derniers jours vont être sportifs !

 

C comme choukran à tous nos invités. Très sincéremment un grand MERCI à tous, nous sommes conscientes de la chance que nous avons d’avoir eu autant de visites, nous espèrons que le séjour vous aura aussi plu.

 

D comme Dahab, au bord de la mer rouge cette petite ville est encore épargnée par la folie des grandeurs égyptiennes qui a déjà touché de nombreux bords de mer. Nous avons passé 4 jours à Dahab la semaine dernière, que rêver de mieux pour terminer l’année que de se reposer au soleil en sirotant un jus, en jouant au taoula, en se balandant ou mieux en découvrant le snorkelling (pour comprendre se mot se référer à la lettre S).

 

E comme Eline ou Eloïse ?, nous sommes désolée toute l’année certains ont eu quelques difficultés à nous différencier, les Egyptiens en premier, nous avions pourtant demander à nos parents de nous créer différentes, enfin maalesh !

 

F comme Fayoum, souvenir de vacances hivernales avec la petite famille Ouvry et Emmanuel. Nous gardons en particulier un bon souvenir du coucher de soleil sur le lac.

 

G comme Grâce à Dieu, hamdulilah est sur toutes les bouches ici et en particulier sur les nôtres dans ce temps de bilan. Merci Seigneur pour toutes ces grâces.

H comme Hallucinant, effectivement de nombreuses fois nous avons « halluciné » devant la beauté des paysages, devant certains comportements, devant certaines phrases des filles ou des élèves…

 

I comme Immortel, être dans une pyramide ou d’autres monuments datant de plusieurs milliers d’années nous a souvent laissé pensives, voire nous a donné le vertige !

 

J comme Jus, ah quel bonheur d’avoir le choix entre jus de mangue, de goyave, de carcadé, de citron, d’orange… et nous pouvons maintenant ajouter J commeJuliet puisque ça y est le bébé de Cécile (l’autre volontaire) est venue au monde !

 

K comme Koshari, qui aurait pu imaginer qu’un mélange de pâtes, riz, lentilles, pois chiche, sauce tomate puisse devenir le plat national ?!

 

L comme Louxor, destination incontournable pour l’Egypte !

 

M comme Mariages, Eline a eu la chance d’aller à deux Mariages au Caire : celui de Cécile et Kris et celui de Mariam une égyptienne rencontré en début d’année. Pendant ce temps là Eloïse était en France et a aussi participé à un Mariage à Lille de son amie Elsa.

 

N comme Nil, Nil fleuve impétueux et tumultueux sur lequel il est bon de voguer en felouque !

 

O comme Oh ça pue, vivre dans une monde moins asseptisé qu’en France a ses avantages et ses défauts !

 

P comme Poux, et oui en vivant avec 80 filles nous n’avons pas pu y échapper ! Merci Mathieu pour les produits que tu nous as ramené de France ! A la rencontre de ces colocataires de cuir chevelu nous nous sommes demandé combien de temps ils pouvaient vivre ? comment c’était possible de ne trouver qu’un poux ? que craignaient-ils le plus ? bref nous nous sommes posé plein de :

 

Q comme Questions, nous le savons c’est l’une des raisons pour laquelle nous sommes heureuses d’être parties à deux : s’interroger ensemble.

 

R comme Retour au CP, vous vous souvenez lorsque vous appreniez à lire et que vous vouliez tout déchiffrer dans la rue mais que malheureusement la voiture allait toujours trop vite ? et bien nous, nous nous en souvenons mieux que jamais en apprenant l’écriture arabe !

 

S comme Snorkelling, nous vous en parlions plus haut, ça fait classe dit comme ça mais ce n’est que de la plongée avec le tuba. Par contre, ce que l’on découvre sous l’eau à la mer rouge est juste : merveilleux, magique, incroyable ! La vidéo de poissons que vous avez vu à la lettre H n’est pas de nous, mais nous avons vu exactement la même chose, les mêmes poissons et coraux et même beaucoup plus ! Nous ne pouvons que le conseiller !

 

T comme Taoula, à la terrasse de tous les cafés les égyptiens aiment se détendre avec une partie de Taoula, pour notre part ce jeux a agrémenté nos soirées dahabiennes.

 

U comme UV, le soleil n’aura pas été avare cette année, il aura même été parfois trop généreux.

 

V comme Volontariat, ah bah oui quand même, nous n’étions pas tout le temps en vacances ! Enrichies par nos exériences nous espérons qu’elles continueront de porter leurs fruits dans l’avenir.

 

W comme Wadi Natrun, parce qu’il n’y a pas que les pharaons en Egypte, le monde copte est aussi plein de richesses !

 

X comme Xylophone, oui bon il fallait bien trouver quelque chose pour le X.

 

Y comme Yalla, le mot favori de Soeur Emmanuelle à raison puisqu’il est bien utile ici.

 

Z comme Zahma Ketir, ce qui veut dire « Il y a beaucoup de bouchons ! », et Z comme Zou c’est parti pour de nouvelles aventures !

 

Nous souhaitons encore remercier toutes les personnes, familles, ami(e)s qui nous ont portées grâce à leurs messages, appels, pensées, prières, merci à vous tous !

___

NB : Les musiques de cette vidéo ont un sens pour nous – comme pour les autres vidéos d’ailleurs -

La première est une chanson étudiée en cours d’arabe et nous l’aimons tout particulièrement. Cette chanson évoque un espoir pour l’amélorioration de la vie en Egypte.

La deuxième nous rappelle des chants coptes que nous avons pu entendre dans diverses communautés.

La troisième est une chanson que les prisonnières a qui nous rendions visite chantent à la fin de chaque rencontre.

La quatrième est une chanson qui nous suit toute la journée depuis que nous avons regardé le film « La famille Bélier ». Elle nous parait appropriée pour ce temps de départ « Je pars…je vous aime mais je pars…Je ne m’enfuie pas je vole, comprenez bien je vole, …. ».

Dans le générique nous n’avons mentionné que les noms des personnes qui ont mis un pied sur le sol égyptien…mais vous êtes bien plus nombreux dans nos coeurs ! (quoi ? on a le droit d’être cucul : c’est le temps des au revoirs !)