Bénir. Témoins de l’Evangile dans l’accompagnement des personnes et des couples.

Le Synode national de l’Eglise protestante unie de France se réunira à Sète, du 14 mai au 17 mai 2015 au centre du Lazaret. Philippe Sautter, modérateur de ce Synode accueillera les 200 délégués venus des 9 régions de France et des invités d’une dizaine d’Eglises en Europe.

 

 

Deux ans après la création de l’Eglise protestante unie de France (EPUdF), l’assemblée étudiera les rapports annuels, comptes, budgets et projets de décisions. Ces dossiers révèlent combien les projets de l’EPUdF s’inscrivent aujourd’hui dans la durée, notamment avec la constitution de la région unie Est-Montbéliard, pour attester de cette communion luthérienne et réformée.

La Coordination formation et évangélisation encourage en particulier la mise en œuvre de cette dynamique de développement et d’évangélisation pour être d’abord une Eglise de témoins. Elle ouvre des pistes dans trois directions pour : le témoignage personnel, le rayonnement communautaire, les initiatives missionnaires.

Le dossier synodal est l’aboutissement d’une démarche engagée depuis janvier 2014. Une première étape a permis à chaque paroisse de s’approprier les réalités de ce thème et s’interroge : comment mieux accompagner les personnes et les couples là où elles sont, dans leurs questionnements existentiels et spirituels heureux ou difficiles ?

De nombreux débats locaux poursuivis dans les synodes régionaux ont pointé ces questions, en particulier quant à l’opportunité de la bénédiction de couples mariés de même sexe. Cette question, que l’Église évangélique luthérienne de France et l’Église réformée de France avant la création de l’EPUdF ont déjà abordée lors de plusieurs synodes (2009, 2007, 2004, 1999…), s’inscrit dans le désir de l’Église protestante unie de France d’honorer sa vocation de témoigner de l’Évangile.

Les délégués se saisiront de l’ensemble de ces travaux et la synthèse produite par les deux rapporteurs, les professeurs Isabelle Grellier et Frédéric Rognon, en débattre durant six séances en plénière et par groupes en vue d’une décision synodale.

Sœur Mireille, prieure de la communauté des diaconesses de Reuilly, assurera avec deux autres sœurs l’aumônerie du synode. Dimanche à 10h30, dix nouveaux pasteurs seront accueillis lors du culte temple de Sète.

 

Comme chaque année, le Conseil national appelle les Eglises locales et paroisses à porter le Synode national dans leur intercession.

Le Synode national est le gouvernement de l’Eglise protestante unie de France. Eclairés par les travaux préparatoires en particulier en Synode régional, par l’étude des dossiers, par les échanges et les débats et, fondamentalement, par la méditation des Ecritures et la prière, les membres du Synode prennent en leur âme et conscience les décisions qui orienteront la vie de l’Eglise. C’est dire qu’ils ont besoin de la communion et de la prière de tous !

 

Article de : eglise-protestante-unie.fr