Pour ré-écouter la réaction de responsables religieux du 11 janvier sur France 2 : pluzz.francetv.fr 

 

 

marche republicaine Paris, CC(by-nc-sa)Greg Clouzeau, https://flic.kr/p/qJVCYf

 

Et ci dessous sur Protestinter (agence de presse œcuménique)

Entretien avec François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France

 


Propos recueillis par Philippe Krasnopolski, Paris

 

Plus de 3,5 millions de personnes à Paris et dans les grandes et moyennes villes de France, une cinquantaine de chefs d’Etat et de gouvernement défilant place de la République, des responsables chrétiens, juifs et musulmans côte à côte: la marche organisée ce dimanche 11 janvier en mémoire des 17 journalistes, policiers et clients d’un magasin casher assassinés la semaine dernière par des terroristes islamistes a été, pour la France comme pour le monde, un rare moment d’unité et de solidarité.

Président de la Fédération protestante de France, le pasteur François Clavairoly avait appelé, dès vendredi, à participer à cette marche. «L’élan de fraternité qui nous anime et la volonté de réaffirmer de façon solennelle notre attachement aux valeurs qui fondent la République doivent nous mobiliser, expliquait-il dans un communiqué. La liberté de conscience, au principe même de la foi protestante et vécue au nom de Jésus-Christ, est imprenable.»

Au lendemain de la marche et des autres manifestations auxquelles il a participé dimanche, François Clavairoly a répondu aux questions de Protestinter. «J’ai vécu cette marche comme un moment républicain, dit-il, un moment très intense de communion laïque, où les sentiments de détresse, de tristesse se sont mêlés aux sentiments de grande confiance et de détermination pour l’avenir.»

Lire la suite de l’article sur : protestinter.ch